Avec Editus.lu
échangez avec des pros ! travaillez votre réseau ! échangez avec vos communautés ! suivez des pros ! bénéficiez de bons conseils ! réservez votre table ! trouvez un job ! trouvez un bien immo ! économisez toute l'année ! suivez les bloggers ! consultez les numéros d'urgence ! donnez votre avis ! trouvez le bon contact ! découvrez le Luxembourg ! consultez la météo ! consultez l'info trafic ! prospectez efficacement ! découvrez les sorties ciné ! bénéficiez des conseils bloggers ! prenez RDV chez le médecin ! consultez votre horoscope ! inspirez-vous ! trouvez les pharmacies de garde ! informez-vous sur le marché ! trouvez une place de parking ! recommandez des pros !
Se connecter Accès Rapide
Article à la une

Allergies aux pollens : elles sont de retour !

allergies saisonnières luxembourg

(Photo : ©Shutterstock)

MIS A JOUR LE 25 FEV. 2019

Temps de lecture : 3 min

Avec les températures très douces des derniers jours, le Luxembourg enregistre une forte recrudescence des allergies saisonnières. Disséminés au gré des vents, les pollens peuvent provoquer de désagréables symptômes chez les personnes sensibles : irritations oculaires, éternuements, toux... Comment apprendre à réagir face à ces indésirables et identifier les périodes les plus critiques pour retrouver rapidement le bonheur de respirer à pleins poumons ?

Les rhinites allergiques : handicapantes et récurrentes

Plus généralement appelées "rhume des foins", les allergies saisonnières, ou rhinites allergiques, ont le chic pour gâcher la vie de ceux qui en souffrent en perturbant lourdement les activités quotidiennes, en particulier en extérieur.

Présents en masse dans l'atmosphère et portés par le vent, les pollens s'immiscent partout, y compris dans nos intérieurs, et sont à l'origine de nombreux symptômes très proches de ceux d'un rhume classique (exceptés la fièvre et les maux de gorge) qui mettent à mal le système immunitaire.

Si vous suspectez une hypersensibilité aux pollens, voici quelques signes typiques qui ne trompent pas :

  • Des crises d'éternuements
  • Un écoulement nasal ou un nez bouché, qui gratte ou pique
  • Des yeux rouges, gonflés, larmoyants ou sujets à des démangeaisons, engendrant une sensation de "sable"
  • Des difficultés respiratoires : toux persistante, sifflements, asthme...
  • Une fatigue inhabituelle

A chaque type de pollen sa saison

Plusieurs saisons polliniques, plus ou moins étendues, se succèdent au fil de l'année, de la fin de l'hiver aux premières gelées de l'automne. Celles-ci varient en fonction des conditions climatiques et de la pollution atmosphérique, et ne reviennent donc pas avec la même régularité, notamment si le printemps arrive précocement ou tardivement.

Pour vous informer sur les bulletins d'alerte, suivre l'évolution des pics et éviter les périodes à risque, consultez régulièrement les prévisions du laboratoire d'aérobiologie du Luxembourg via le site pollen.lu, mis en place par le Ministère de la Santé.

Garder un oeil sur le calendrier de pollinisation des principales espèces allergènes vous permettra également de mieux anticiper vos allergies pour prendre les précautions qui s'imposent.

A savoir que les pollens n'ont pas tous le même potentiel allergisant, certains étant plus agressifs que d'autres, le bouleau par exemple.

  • Ambroise : août - septembre
  • Armoise : juillet - août
  • Aulne : janvier - mars
  • Bouleau : fin mars - début mai
  • Charme : mars - avril
  • Chêne : mai
  • Frêne : mars - mai
  • Graminées : mai - août
  • Noisetier : janvier - mars
  • Plantain : mai - septembre
  • Platane : mars - mai

Les réflexes pour vaincre l'ennemi

Pour atténuer les effets des allergies et minimiser vos symptômes, quelques bons gestes peuvent être mis en oeuvre.

A la maison :

  • Aérez votre habitation tous les jours et tôt le matin (avant le lever du soleil), sauf en cas de vent fort. Laissez les fenêtres closes la nuit.
  • Prenez une douche et rincez-vous les cheveux avant de vous coucher pour déloger les pollens qui pourraient s'y être nichés et éviter qu'ils ne se déposent sur l'oreiller.
  • Utilisez des filtres anti-pollen, lavez régulièrement le linge de maison et les rideaux, et ne suspendez pas votre lessive à l'extérieur.
  • Ne conservez pas de fleurs fraîches ou séchées chez vous.
  • Evitez de vous exposer à d'autres substances allergisantes susceptibles d'aggraver les crises en créant un cocktail : tabac, bougies d'intérieur, détergents...

A l'extérieur :

  • Privilégiez les sorties de bonne heure ou après de fortes pluies (le pollen n'étant alors pas présent dans l'air ambiant) et changez de vêtements après chaque promenade.
  • Gardez les vitres fermées en voiture et préférez la climatisation.
  • Tondez votre pelouse la plus ras possible.
  • Si vous voyagez à l'étranger ou vous déplacez dans des régions où la végétation change (bassin méditerranéen...), prenez en compte cette donnée et adaptez votre comportement.

En complément de ces conseils, suivez rigoureusement le traitement médicamenteux qui vous a été prescrit. Si vous souffrez d'allergies sévères, celui-ci pourra être entrepris de façon préventive avant le début de la saison.

En cas de récidives trop fréquentes ou de symptômes qui ne s'atténuent pas, consultez votre médecin traitant ou un allergologue qui pourra effectuer des tests cutanés. Vous pouvez aussi demander l'avis de votre pharmacien pour vous renseigner sur les traitements existants.


  A LIRE AUSSI  

Retrouvez tous nos guides pratiques forme et santé

En naviguant sur le Site internet Editus.lu :
Je reconnais avoir pris connaissance et compris la Politique de protection des données personnelles d'Editus et les Conditions Générales d’Utilisation d'Editus.lu. Je reconnais avoir accepté les dernières.

J'accepte également l'utilisation de cookies et de technologies similaires dans les conditions prévues dans la Politique de protection des données personnelles d'Editus.lu.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies et technologies similaires, cliquez ici.