Avec Editus.lu
bénéficiez de bons conseils ! échangez avec vos communautés ! prospectez efficacement ! travaillez votre réseau ! donnez votre avis ! consultez l'info trafic ! trouvez le bon contact ! réservez votre table ! trouvez les pharmacies de garde ! inspirez-vous ! suivez des pros ! prenez RDV chez le médecin ! consultez la météo ! suivez les bloggers ! trouvez un job ! trouvez une place de parking ! consultez les numéros d'urgence ! informez-vous sur le marché ! recommandez des pros ! échangez avec des pros ! découvrez le Luxembourg ! bénéficiez des conseils bloggers ! trouvez un bien immo ! consultez votre horoscope ! découvrez les sorties ciné ! économisez toute l'année !
Se connecter Accès Rapide
Article à la une

7 bonnes raisons d'acheter une voiture d'occasion

avantages voiture occasion

(Photo : ©Shutterstock)

27 MAI 2019

Temps de lecture : 3 min

Par nécessité pressante pour remplacer votre vieille automobile en fin de parcours ou simple envie de nouveauté, vous envisagez très prochainement l’achat d’un véhicule. Mais entre neuf ou occasion, votre cœur balance. Que vous passiez par un particulier ou un professionnel, pourquoi préférer l’achat d’une voiture de seconde main ? Voici 7 arguments pour vous décider.

1. Une offre élargie

Très dynamique, le marché de l’occasion a connu un coup d’accélérateur ces dernières années au Luxembourg, enregistrant des volumes de transactions record : selon les chiffres du Statec, il reste depuis 2013 le plus gros pourvoyeur d’immatriculations dans le pays.

Ce contexte favorable laisse la place à une offre étendue et diversifiée, régulièrement alimentée en véhicules de toutes marques et de tous âges, y compris de faible kilométrage ou très récents. Conséquence : les opportunités se présentent plus couramment.

2. Faire une bonne affaire (tout en restant vigilant)

Aucune surprise sur ce point, l’acquisition d’un véhicule d’occasion est avant tout motivée par des raisons financières. Une seconde main sera toujours plus abordable et vous débourserez moins que pour son équivalent neuf.

Analysez vos besoins et faites vos calculs : outre le prix de vente initial, votre achat doit aussi se penser en termes de coût d’usage, qui correspond au trio entretien-carburant-assurance. Méfiez-vous des éventuels frais cachés liés à l’ancienneté, et prenez en compte le remplacement des pièces d'usure.

Le vrai bon plan ? L’occasion très récente, aux tarifs particulièrement attractifs. Entretenus avec soin par leur premier propriétaire car souvent destinés à être rapidement revendus en concession, ces modèles quasi neufs n’ont en général que quelques mois d’ancienneté ou ont été commercialisés il y a peu, et sont très compétitifs.

3. Un pouvoir de négociation accru

Une voiture d’occasion ayant déjà un vécu, elle est rarement dénuée de défauts et d’imperfections comme des bosses, griffes ou autres traces de corrosion.   

Si vous n’êtes pas trop regardant sur certains aspects esthétiques, et en fonction des éventuelles réparations à effectuer, votre marge de négociation s’agrandira et vous pourrez réaliser de substantielles économies, y compris chez un professionnel qui consentira la plupart du temps à une remise avantageuse.

4. De meilleures options

Plus grand, plus puissant, plus luxueux… Dites adieu au modèle de base. Pour un investissement similaire, vous bénéficierez à âge et kilométrage comparables d’une voiture dotée d’un pack d’options supérieures, d’une meilleure finition ou d’une motorisation plus importante.

Certains équipements dernier cri (aide au stationnement, clés mains libres, radar de collision…) sont en effet parfois facturés à prix d’or par les constructeurs et font considérablement grimper la note. Vous pourrez donc monter en gamme, voire même changer de segment, et vous offrir le petit bijou que vous convoitez depuis tant d’années.

5. Une disponibilité immédiate

Contrairement aux véhicules neufs qui peuvent avoir à supporter de longs délais de livraison (de quelques mois à plus d’un an pour les modèles très prisés), les occasions sont directement disponibles en stock chez les concessionnaires.

Un argument certes de plus faible portée, mais qui ravira tous les impatients.

6. Mettre à mal la décote

Dès votre sortie de la concession, le processus s’enclenche sans espoir de retour en arrière : votre véhicule tout beau tout neuf accuse déjà une dépréciation financière de 20%. Au bout d’à peine quelques années d’utilisation, même en excellent état, il ne vaudra déjà plus que la moitié de sa valeur à l’achat.

A l’opposé, une auto de seconde main a subi la majeure partie de sa décote. La perte sur investissement sera de ce fait amoindrie, et votre amortissement, c’est-à-dire la différence entre le prix d’acquisition et la valeur de revente, bien meilleur.

7. Une assurance auto minorée

Plus un modèle est récent et puissant, plus important sera le coût de l'assurance, qui tient également compte de la cote à l’Argus. Pour un achat en neuf, une couverture tous risques, voire des garanties facultatives, apparaîtront de surcroît comme nécessaires pour une protection maximale.

Pour une voiture petit budget dont vous vous servirez peu ou que vous ne craignez pas d’abîmer, une souscription au tiers, le minimum obligatoire, sera à contrario largement suffisante au vu de sa valeur.

Vous avez été convaincu et voulez acquérir un véhicule d'occasion ? Pour un achat sécurisé et une transaction simplifiée, rendez-vous chez un constructeur ou en concession


  A LIRE AUSSI  

Rejoignez la communauté "Auto & transport" !

En naviguant sur le Site internet Editus.lu :
Je reconnais avoir pris connaissance et compris la Politique de protection des données personnelles d'Editus et les Conditions Générales d’Utilisation d'Editus.lu. Je reconnais avoir accepté les dernières.

J'accepte également l'utilisation de cookies et de technologies similaires dans les conditions prévues dans la Politique de protection des données personnelles d'Editus.lu.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies et technologies similaires, cliquez ici.