Avec Editus.lu
suivez des pros ! économisez toute l'année ! informez-vous sur le marché ! bénéficiez de bons conseils ! réservez votre table ! suivez les bloggers ! donnez votre avis ! prenez RDV chez le médecin ! trouvez le bon contact ! trouvez les pharmacies de garde ! échangez avec vos communautés ! consultez l'info trafic ! bénéficiez des conseils bloggers ! trouvez une place de parking ! découvrez le Luxembourg ! travaillez votre réseau ! échangez avec des pros ! inspirez-vous ! consultez la météo ! trouvez un job ! recommandez des pros ! consultez les numéros d'urgence ! prospectez efficacement ! découvrez les sorties ciné ! consultez votre horoscope ! trouvez un bien immo !
Se connecter Accès Rapide
Article à la une

11 trucs pour bien choisir votre garagiste

Lorsqu’on dépose son véhicule au garage, on peut redouter ce moment, par peur de se faire arnaquer. Mais fini de stresser, on a la solution pour vous : voici 11 points à prendre en compte avant de confier votre automobile à un professionnel !

Un garage propre

Des outils partout, des tâches d’huile sur le sol, des voitures réparties n’importe comment dans le garage et ses alentours : ce sont des preuves que votre garagiste n’est pas très ordonné. Cela peut pâtir sur son travail, il peut manquer de minutie. Mieux vaut donc éviter.  

Etablir un devis

Avant d’effectuer n’importe quelle opération sur votre auto, que ce soit pour un entretien, une réparation ou un changement de pièce, il est indispensable que votre mécanicien vous soumette un devis lisant la liste des travaux à effectuer, ainsi que le montant approximatif que vous devrez débourser.

Si au cours de la réfection, le professionnel se rend compte que les travaux vous coûteront plus chers, il doit impérativement vous le faire savoir. Si ce montant dépasse votre budget, vous pouvez les refuser. Dans ce cas-ci, demandez-lui alors ceux qui sont à effectuer en priorité.  

Des explications claires

Avant de toucher à votre véhicule, le garagiste doit vous expliquer ce qu’il compte faire : il doit vous détailler chacune des étapes avec clarté, quitte à reformuler si vous avez du mal à le suivre lorsqu’il emploie un jargon trop technique. Il doit donc prendre du temps et répondre à toutes vos questions si vous en avez.

Faire attention aux pièces d’occasion

Pour réparer votre véhicule, il se peut que votre expert vous propose d’avoir recours à des pièces dites de seconde main, notamment si vous véhicule est déjà plus vieux et que vous n’allez plus le garder des années (ou que son nombre de kilomètres parcourus est élevés) : c’est tout bonus pour vous car elles coûtent généralement moins chers que celles d’origine. Par contre, renseignez-vous bien au sujet de leur provenance, de manière à éviter celles qui sont de mauvaise qualité.

Attention également : mieux vaut refuser les pièces d’occasion pour les pneus ou les freins. Si on vous en propose, fuyez !

Voir les pièces usagées

Pour vous prouver sa bonne foi, votre garagiste peut accepter de vous les conserver et de vous les présenter. C’est un plus, car il arrive parfois que des mécaniciens mentionnent des changements de pièces sur la facture, alors que ce n’est absolument pas le cas.

Une vidange dans les règles de l’art

Pour vérifier qu’elle a bien été effectuée, il existe une ruse : tracez un trait à la craie sur le bouchon de vidange, qui se situe sous votre véhicule. Si la trace a disparue lorsque vous le récupérez, c’est qu’il a été effectué dans les règles de l’art, et que le bouchon a réellement été démonté. Autrement, cela signifie que la vidange a eu lieu par aspiration : cette technique consiste à introduire une pompe destinée à aspirer l’huile usagée, et cela sans retirer le bouchon de vidange.

Un temps de réparation précis

S’il est compétent, il pourra vous dire le nombre d’heures qu'elle prendra, ainsi que la période durant laquelle votre auto sera immobilisée. Ce sera une indication, il se peut néanmoins qu'elle prenne davantage de temps, notamment si la pièce à changer n’est pas disponible et doit être commandée. Si le temps imparti vous semble particulièrement excessif, il est toujours temps de changer.

Etre un spectateur attentif

Si la révision est de courte durée, vous allez plus que probablement rester au garage. Mettez ce temps à profit pour voir ce qui se passe dans l’atelier. Si le professionnel pour lequel vous avez opté n’a rien à cacher, cela ne lui posera pas de problème que vous y jetiez un coup d’œil, tout en vous tenant tout de même à distance pour ne pas le gêner.

Vous verrez également que les garages sont nombreux à proposer une salle où vous pouvez patienter, et où vous pouvez assister au travail depuis de grandes fenêtres.

Par contre, si on vous refuse le droit d'y assister, c’est suspect, soyez méfiant !

Une comparaison s’impose

Si la révision à effectuer est de grande envergure, il se peut qu’elle vous coûte un bras. Pour dénicher le prix le plus avantageux, et si vous n’avez pas de mécanicien attitré, prenez le temps de demander l’avis de plusieurs d’entre eux, 3 au minimum.

Vous verrez que certains proposent de prendre en charge des choses plus futiles, en espérant que vous les accepterez. Privilégiez donc celui qui est le moins coûteux et qui réparera exactement ce qu’il faut, pas plus.

Compter sur le bouche-à-oreille

Pour dénicher le professionnel adéquat, interrogez vos proches, ils pourront probablement vous en renseignez un dont ils se montrent satisfaits. Comptez aussi sur eux pour vous indiquer ceux à éviter, et avec qui ils ont eu des problèmes.

Vous déplacer avec un expert

Vous ne comprenez pas grand-chose au monde de la mécanique et de l’automobile, et votre oncle, lui, en connaît un rayon ? Demandez-lui de vous accompagner chez le garagiste, il pourra vous aider à tout saisir et à comprendre les opérations qui vont être réalisées sur votre auto : vous minimisez ainsi encore un peu plus le risque d’arnaque.

En naviguant sur le Site internet Editus.lu :
Je reconnais avoir pris connaissance et compris la Politique de protection des données personnelles d'Editus et les Conditions Générales d’Utilisation d'Editus.lu. Je reconnais avoir accepté les dernières.

J'accepte également l'utilisation de cookies et de technologies similaires dans les conditions prévues dans la Politique de protection des données personnelles d'Editus.lu.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies et technologies similaires, cliquez ici.