Avec Editus.lu
économisez toute l'année ! recommandez des pros ! prenez RDV chez le médecin ! trouvez un job ! échangez avec vos communautés ! réservez votre table ! trouvez une place de parking ! consultez les numéros d'urgence ! trouvez un bien immo ! trouvez le bon contact ! trouvez les pharmacies de garde ! découvrez le Luxembourg ! travaillez votre réseau ! consultez votre horoscope ! bénéficiez de bons conseils ! consultez l'info trafic ! prospectez efficacement ! échangez avec des pros ! bénéficiez des conseils bloggers ! informez-vous sur le marché ! suivez les bloggers ! suivez des pros ! donnez votre avis ! inspirez-vous ! découvrez les sorties ciné ! consultez la météo !
Se connecter Accès Rapide
Article à la une

Comment protéger sa carrosserie des intempéries ?

carrosserie intempéries

(Photo : ©Pixabay)

25 SEPTEMBRE 2019

Avec l’automne qui s’installe, la météo a tendance à se détériorer. Les éléments naturels peuvent être très peu cléments et causer d’importants dégâts à la carrosserie de votre voiture : bosses, rayures, fissures sur le pare-chocs, bris de glace… Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour protéger son véhicule des conditions climatiques difficiles qui s’annoncent dans les mois à venir, orages, grêle et neige en tête.

Faire construire un abri en dur

Si vous craignez que les intempéries n’abîment votre voiture tout au long de l’année, vous pouvez faire le choix d’installer un carport. Si vous habitez une maison individuelle dépourvue de garage ou hangar adapté, cette solution peut s’avérer très judicieuse.

En bois ou métal, accolé à la façade de la maison ou indépendant, un abri-voiture est facile à installer. Il protégera votre carrosserie des aléas climatiques, mais aussi des chutes d'objets, provoquées par les rafales de vent, et des rayons du soleil au retour des beaux jours. Sachez que vous pouvez également louer un box sur une période déterminée, durant les mois d’hiver par exemple.

Il existe également une autre option qui consiste à abriter votre voiture dans un parking public couvert, ou encore chez une personne de votre connaissance. Vous pouvez adopter cette solution exceptionnellement, à l’annonce de fortes intempéries ou lorsque des alertes météorologiques sont lancées par exemple, ou encore si vous vous absentez longtemps, par exemple dans le cas d’un congé collectif sur plusieurs semaines.

Utiliser les protections auto extérieures

Il est important de ne pas laisser votre voiture nue à l’extérieur pendant plusieurs jours d’affilée. En effet, la pluie, la neige, le vent ou encore la glace sont autant d’éléments qui peuvent mettre votre carrosserie à rude épreuve et l’user prématurément : corrosion, moisissures, rayures…

Pour la protéger, il vous est possible d’utiliser une housse voiture, bouclier efficace contre tout type d’intempérie. Imperméable et disponible à des prix très abordables, elle offre en complément une protection contre les UVs, responsables de la décoloration des peintures. Sur-mesure, elle épousera parfaitement la forme de votre carrosserie pour assurer une protection maximale. 

Une autre règle simple consiste à éviter de stationner votre véhicule sous les arbres : en dehors des déjections d’oiseaux et de la sève qui attaquent la peinture du fait de leur acidité, une chute de branches est toujours possible quand le vent se lève.

Si le mal est fait

Malgré toutes vos précautions, votre carrosserie n’a pas été épargnée ? L’incident est dommageable, non seulement d’un point de vue esthétique, mais aussi sur le plan économique, car cela influence fortement la valeur du véhicule et la négociation sur le prix dans le cadre d’une revente. Il pourra alors s’avérer intéressant de faire inspecter votre véhicule par un carrossier qui constatera les dommages et estimera le montant des dégâts.  

De nombreuses techniques de réparation modernes, pas forcément coûteuses, existent et peuvent être utilisées pour redonner toute sa splendeur à votre véhicule : redressage, masticage, débosselage sans peinture en cas d’impact de grêlons…

Comment intervient l’assurance ?

Généralement, les niveaux de protection de base ne prennent pas en charge les dommages liés aux aléas climatiques. Il est donc préférable de souscrire une assurance spécifique incluant une garantie dégâts matériels, aussi appelée "Casco", qui vous protègera entièrement que vous soyez responsable ou non.

Une fois que vous serez certain que votre assurance prend bien en charge les frais de réparation, vous pourrez alors entamer les démarches nécessaires pour obtenir une indemnisation.

Cet article a été écrit en partenariat avec Carrosserie Palanca

  Logo Carrosserie Palanca Sàrl


  A LIRE AUSSI  

Rejoignez la communauté "Auto & transport" et retrouvez encore plus de contenus thématiques !

 

 

En naviguant sur le Site internet Editus.lu :
Je reconnais avoir pris connaissance et compris la Politique de protection des données personnelles d'Editus et les Conditions Générales d’Utilisation d'Editus.lu. Je reconnais avoir accepté les dernières.

J'accepte également l'utilisation de cookies et de technologies similaires dans les conditions prévues dans la Politique de protection des données personnelles d'Editus.lu.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies et technologies similaires, cliquez ici.