Search local. Find local.
Article à la une

6 conseils pour obtenir un crédit immobilier au Luxembourg

Lorsqu’on souhaite acquérir un bien, passer par la case « crédit immobilier » est bien souvent indispensable. Pour être certain de l’obtenir, car les organismes financiers sont de plus en plus méfiants à en octroyer, voici 6 points à prendre en compte.  

Votre stabilité professionnelle

Afin d’obtenir un financement, il est désormais plus qu’obligatoire de démontrer certaines garanties, à l’instar d’une situation professionnelle stable. Vous devez ainsi justifier d’un CDI, ainsi que d’une certaine stabilité dans votre job.

Pour les personnes exerçant une profession libérale, mais aussi pour les indépendants, il leur est demandé de fournir leurs bilans des deux ou trois dernières années.

Ne pas être à découvert

Pour disposer de votre précieux sésame, votre créancier va passer au peigne fin votre situation financière, et donc voir comment se comporte votre compte en banque.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, mieux vaut donc éviter de vous retrouver à découvert dans les 3 à 6 mois qui précèdent votre demande. Si vous remplissez cette condition, cela devrait également jouer en votre faveur pour négocier les modalités du prêt.

Démontrer votre capacité à épargner

Vous pouvez démontrer que, chaque mois, vous êtes capable de mettre de côté une certaine somme d’argent ? C’est tout bénéfice pour vous ! En montrant que vous n’êtes pas « ruiné » dès le 10 du mois, votre banquier votre fera davantage confiance.

En effet, cela lui donnera la preuve que vous serez en mesure de rembourser votre mensualité sans pour autant devoir vous endetter ou puiser dans vos ultimes ressources financières.

Rassembler tous les documents indispensables

L’une des étapes les plus fastidieuses : transmettre à votre banquier ou courtier en crédit un dossier complet. Soyez minutieux, et veillez à lui fournir toutes les pièces en une fois.

N’essayer pas de gruger et d’omettre volontairement de lui en communiquer une ou plusieurs car il le verra, ce qui pourrait jouer en votre défaveur. 

Parmi les documents que vous devrez lui donner :

Réduire au maximum votre durée d’emprunt

Au plus cette durée sera longue dans le temps, au plus votre organisme créancier s’exposera à un risque. Si vous le pouvez, mieux vaut donc réduire de quelques années votre emprunt, même si c’est de seulement deux ou trois ans.

En réalisant cet effort, vous obtiendrez un taux plus bas, et donc économiserez de l’argent.

Apporter des fonds propres

Votre établissement bancaire, quel qu’il soit, va vous imposer une contribution financière. L’apport que vous allez fournir, en principe, devra couvrir l’ensemble des frais.

Pour réunir ce montant, vous pouvez combiner plusieurs sources personnelles. Le montant de l’apport, lui, varie très souvent entre 10 et 20% de la somme empruntée

En poursuivant votre navigation vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus