Avec Editus.lu
inspirez-vous ! bénificiez de bons conseils ! réservez votre table ! échangez avec des pros ! consultez la météo ! consultez votre horoscope ! donnez votre avis ! trouvez une place de parking ! économisez toute l'année ! recommandez des pros ! bénéficiez des conseils bloggers ! consultez les numéros d'urgence ! prospectez efficacement ! trouvez un bien immo ! découvrez les sorties ciné ! travaillez votre réseau ! trouvez un job ! trouvez le bon contact ! trouvez les pharmacies de garde ! découvrez le Luxembourg ! consultez l'info trafic ! suivez des pros ! informez-vous sur le marché ! suivez les bloggers ! prenez RDV chez le médecin ! échangez avec vos communautés !
Se connecter Accès Rapide
Article à la une

Cryolipolyse : réduire la cellulite par le froid, c'est possible !

cryolipolyse

On parle de plus en plus de la cryolipolyse, cette technique d’amincissement par le froid. Comment ça fonctionne ? Ça vient d’où ? Est-ce douloureux ? On vous explique tout !

 

Le principe de fonctionnement de la cryolipolyse

La technique consiste à cristalliser les cellules adipeuses. En effet, sous l’action du froid, ces cellules s’autodétruisent et on parle d’apoptose. En pratique, elles sont exposées à un froid glacial en intensité et en durée, additionnées d’une importante pression. Tout ceci est bien étudié afin que les couches superficielles de la peau ne soient pas affectées. C’est pour cela qu’il est important de vérifier que la séance soit réalisée sous contrôle médical, pour avoir l’efficacité sans les dangers d’une technique réalisée par du personnel peu qualifié.

Une fois les cellules détruites, elles sont éliminées par l’organisme de façon naturelle en 2 à 3 mois. 


Déroulement d’une séance de cryolipolyse

Avant tout, un diagnostic sera réalisé par le médecin. Ce dernier étudie les caractéristiques de votre peau afin de déterminer les zones à traiter et la façon dont il faudra s’y prendre. La séance pourra alors commencer. 

En pratique, un applicateur sera utilisé pour aspirer la zone à traiter. Il est semblable à une ventouse qui utilise des électrodes pour extraire la chaleur, ce qui conduit rapidement au gel des cellules graisseuses. Lorsque l’appareil est posé sur la peau, il va la refroidir jusqu’à -10 °C pour initier la destruction des cellules ciblées. Le procédé ne nécessite aucune anesthésie puisqu’il est non douloureux et non invasif. 

Il faudra en moyenne une heure pour traiter chaque zone, et la personne reprend tout de suite ses activités sans aucune gêne. 


Les zones ciblées avec la cryolipolyse

Nombreuses sont les zones du corps qui peuvent bénéficier du traitement à la cryolipolyse. Ce sont entre autres : 

• le ventre
• les poignées d’amour
• les fesses, notamment la "culotte de cheval" et les plis sous-fesse
• la face interne ou externe des cuisses
• les "ailes d’anges" dans le dos
• les genoux
• le menton

Comme vous l’aurez constaté, quasiment toutes les parties du corps peuvent être traitées.


Le public auquel se destine la cryolipolyse

Cette technique est parfaite pour des personnes minces qui présentent des zones rebelles précises. Il peut s’agir d’une culotte de cheval par exemple ou d’un excès de graisse au niveau du ventre qui résiste aux régimes ainsi qu’à l’exercice physique. En pratique, toute personne assortie d’une zone adipeuse avec une hauteur de graisse d’environ 40 mm est éligible au traitement par la cryolipolyse.Une consultation médicale préalable doit toujours être effectuée pour bien comprendre l’attente de la personne et vérifier la faisabilité de cette technique. Il peut être recommandé de penser à la micro-lipo-aspiration , avec des résultats remarquables sans hospitalisation ni anesthésie générale,  quand les zones à traiter sont plus étendues.


La technique présente-t-elle des effets secondaires ?

Quelques désagréments peuvent être constatés suite à une séance de cryolipolyse : des courbatures, des rougeurs ou de l’œdème, voilà les sensations d’inconfort auxquelles vous pourrez être confronté pendant quelques jours après la séance. Cependant, il faut noter que ce n’est rien qui puisse vous empêcher de vaquer à vos occupations quotidiennes.

La technique présente tout de même des contre-indications. Elles vont à l’endroit des femmes enceintes et des obèses, mais aussi des personnes portant un dispositif électronique ou souffrant de la hernie, des pathologies se rapportant au froid comme la maladie de Reynaud, l’urticaire, etc.

 

 

Cet article a été réalisé en collaboration avec Esthemed - Centre Médical Esthétique

 

En naviguant sur le Site internet Editus.lu :
Je reconnais avoir pris connaissance et compris la Politique de protection des données personnelles d'Editus et les Conditions Générales d’Utilisation d'Editus.lu. Je reconnais avoir accepté les dernières.

J'accepte également l'utilisation de cookies et de technologies similaires dans les conditions prévues dans la Politique de protection des données personnelles d'Editus.lu.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies et technologies similaires, cliquez ici.