Search local. Find local.
Article à la une

12 conseils pour protéger votre animal de la chaleur

Lorsque les températures grimpent, nous ne sommes pas les seuls à souffrir de la chaleur : les animaux aussi y sont sensibles. Pour les protéger et faire en sorte que leur santé ne soit pas mise en danger, voici nos astuces pour les rafraîchir. 

1. La visite chez le toiletteur ? Pas nécessaire 

On peut penser que c’est l’idéal en période de canicule, mais c’est faux ! Réaliser une « coupe d’été », cela ne sert à rien, d’autant qu’avec un poil court, votre fidèle compagnon risque d'attraper des coups de soleil beaucoup plus facilement.

Mieux vaut donc, pour l’aider à avoir moins chaud, conserver ses poils plus longs, ils l’aideront à réguler sa température.  

Par contre, deux à trois fois par jour, n’hésitez pas à brosser son pelage, de manière à ce qu’il respire.

2. Un endroit frais

Lorsque vous vous absentez en journée, veillez à ce que votre animal soit placé dans une pièce fraîche : les fenêtres doivent être fermées, tout comme les stores et les tentures.

Plusieurs gamelles d’eau doivent être à sa disposition. Remplissez-les à ras bord car son breuvage peut s’évaporer au fur et à mesure des heures en période de canicule.

Evitez de laisser un ventilateur allumé, même si c’est tentant, afin de lui fournir de l’air : les accidents arrivent très vite. 

3. Votre animal souffre de surcharge pondérale ?

S’il a quelques kilos en trop, il risque de souffrir davantage des chaudes températures : les déshydratations sont plus courantes, tout comme les insuffisances respiratoires.

Il est donc utile de faire le point avec votre vétérinaire pour voir si un éventuel régime est à envisager afin d'éviter ces désagréments.

4. Oui aux promenades… mais pas n’importe quand !

On conseille toujours aux êtres humains de ne pas sortir entre 12h et 16h : il en va de même pour les animaux. Ainsi, si vous avez l’habitude d’effectuer une sortie à deux sur le temps de midi, décalez-la.

Il est conseillé de privilégier les balades en matinée ou en fin de journée, lorsque l’air est plus respirable. Au cours de celles-ci, veillez à avoir avec vous une bouteille d’eau, pour rafraîchir votre petit protégé si vous voyez qu’il se déplace difficilement.

Pour faire descendre sa température corporelle après cet effort, mouillez délicatement ses coussinets.

5. Attention aux pattes 

Même à l’ombre, un revêtement de sol peut brûler les coussinets de votre animal. Ainsi, avant qu’il ne prenne place sur la terrasse, par exemple, vérifiez la chaleur de celle-ci en posant votre paume sur le sol durant au moins 20 secondes. Si c’est supportable, vous pouvez laisser votre compagnon y accéder sans problème.

6. Pas tous égaux devant la chaleur

Les chiens avec un museau aplati (Pékinois, Shih Tsu, Carlin, Boxer, Bouledogue anglais,…) vont moins bien supporter les températures caniculaires que les autres, aux museaux plus longs. Ces derniers respirent en effet plus facilement.

En fonction de la race de votre compagnon à 4 pattes, à vous de tout faire pour qu’il puisse supporter la chaleur du mieux possible.

7. Gare au coup de chaud dans la voiture

Si vous devez vous arrêter pour aller faire une course et que votre chien se trouve dans l’auto, ne l’y laissez pas, même 3 minutes avec la fenêtre entr’ouverte. 

La chaleur de l’habitacle et le soleil peuvent nuire à sa santé et provoquer de graves problèmes neurologiques, voire même sa mort.

8. Revoir le régime alimentaire

Vous avez pour habitude de nourrir exclusivement votre fidèle ami avec des croquettes ? En période de forte chaleur, privilégiez une alimentation humide et servez-lui une gamelle de pâtée.

Composée à 80% d’eau, c’est notamment l’idéal pour le chat, qui n’est pas un grand buveur. Par contre, si votre compagnon refuse de manger et réclame ses croquettes, il est inutile de le forcer.

9. Halte à la douche froide 

C’est tout sauf l’idéal pour votre chien. D’ailleurs, cela ne lui fera pas vraiment de bien, vous risquez surtout de lui faire subir un choc thermique.

Munissez-vous plutôt d’un gant de toilette mouillé avec de l’eau froide, et passez-le sur le corps de votre petit compagnon. Vous pouvez faire de même sur votre chat : étant donné que les félins transpirent peu, c’est un moyen de réguler leur température.

10. Les symptômes à surveiller

Si vous remarquez que votre ami souffre d’hyperventilation ou d’anxiété, qu’il titube, qu’il a le regard fixe, ou que sa température est élevée (supérieure à 39.5°), contactez rapidement votre vétérinaire pour décider d’une consultation rapide.

En attendant, refroidissez votre animal avec un gant de toilette et placez-le dans un endroit frais, de manière à ce que la situation n’empire pas.

>> Lire aussi : Des conseils pour que votre chien soit calme chez le vétérinaire

>> Lire aussi : Conseils pour emmener votre chat chez le vétérinaire

11. Les oiseaux aussi ont chaud 

La canicule est également difficile à supporter pour eux, puisque leur température corporelle avoisine les 40 degrés. On vous conseille donc de placer leur cage dans un endroit frais, et à bonne distance de toute source de soleil.

A l’intérieur de la cage, veillez à ce que de l’eau soit disponible en permanence. Pour rafraîchir votre volatile, vous pouvez aussi vous munir d’un brumisateur pour l’asperger d’eau (délicatement et avec parcimonie).

12. Quid des lapins et des cochons d’inde ?

A l’instar des oiseaux, leur cage doit être placée dans un endroit où le soleil n’entre pas. Dans celle-ci, il est idéal de glisser une bouteille d’eau fraîche, enrobée dans une serviette : votre animal pourra ainsi s’y coller et se rafraîchir au cours de la journée. 

>> Retrouvez tous nos guides animaux 

En poursuivant votre navigation vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus