Search local. Find local.
Article à la une

Coup de coeur immobilier : comment le déclencher avec votre annonce ?

L’immobilier est une véritable jungle, tant les biens à vendre et à louer sont nombreux ! Pour vous démarquer et trouver rapidement un potentiel acquéreur, il est indispensable que votre annonce sorte du lot ! Dans un monde toujours plus digital, c’est bien entendu sur internet qu'il vous faut absolument la publier. Mais comment la concevoir et faire en sorte qu’elle se démarque des milliers d’autres présentes sur le net ? Voici nos conseils ! 

Des photos, toujours plus de photos

Comme on le dit souvent, « une image vaut 1.000 mots » : elle va en effet accrocher l’œil immédiatement, beaucoup plus que le texte.

Pour une annonce qui sort du lot, on mise donc sur les visuels, tant que l’on veut, pour autant qu’ils aient leur place. Votre domicile peut ainsi être vu sous de multiples angles.

Afin de vous convaincre d’en truffer votre annonce, retenez un chiffre : de manière générale, une annonce qui n’en contient pas est consultée 10 fois moins qu'une qui en possède.

Bien évidemment, les images que vous présentez doivent être d’excellente qualité et lumineuses. Ainsi, privilégiez la technologie HDR, qui permet de rééquilibrer la luminosité et de dissiper les zones qui manquent de clarté. Si besoin, n’hésitez pas non plus à allumer vos luminaires, et ce d’autant plus si la luminosité extérieure est forte.  

Pour un rendu plus net, oubliez votre smartphone et privilégiez un appareil photo. Dans l’idéal, si vous ne possèdez pas d’appareil, empruntez-en un à une connaissance, un réflexe si possible. Pour mettre toutes les chances de votre côté et donner une impression de grandeur aux pièces que vous photographiez, utilisez un objectif ultra-grand angle.

N’hésitez d’ailleurs pas à mitrailler chacune d'entre elles sous toutes les coutures, et à vous servir d’un trépied pour vous garantir davantage de stabilité.

Vos clichés réalisés, le moment est venu de les poster. Soyez logique et présentez-les dans un certain ordre : montrez d’abord le hall d’entrée, le salon, la salle à manger et la cuisine. Poursuivez ensuite avec les chambres et la salle de bain. Passez ensuite aux extérieurs (jardin, balcon, terrasse).

Le plus ? Partager des photos, c'est bien... Et y joindre un plan de votre logement, c'est mieux ! Cela permettra ainsi aux internautes de s'y repérer sans difficultés. 

Une visite immersive

Pour augmenter le nombre de vues sur votre annonce, rien de tel que les nouvelles technologies. Grâce à elles, le secteur de l’immobilier se réinvente, et permet notamment de visiter un habitat sans s’y rendre.

Un futur acheteur ou locataire peut donc s'en faire une idée à distance, sans perdre de temps à se déplacer chez vous. C’est d’autant plus pratique si, finalement, votre logement ne lui plaît pas.

L’avantage pour vous ? Cette visite virtuelle étant disponible jour et nuit, sur différents supports (ordinateur, tablette, smartphone), et plusieurs personnes pouvant l’effectuer simultanément, cela ne peut qu’accélérer la vente ou la location de votre bien.

En permettant au prospect de se projeter, et c’est un argument de poids, il va sans aucun doute se rappeler de votre annonce. Vous êtes donc gagnant sur toute la ligne !

Le home staging

Autre technologie virtuelle à adopter, le home staging. Grâce à lui, vous dépersonnalisez l’endroit dans lequel vous vivez. Un plus indéniable ! Mettez-vous ainsi à la place d’un potentiel acquéreur : avec votre mobilier et votre décoration d’intérieur qui peut ne pas lui plaire, difficile pour lui de s’imaginer investir les lieux.

En réaménageant toutes les pièces en 3D, le potentiel de votre habitat est donc davantage souligné, et il est plus aisé pour les visiteurs de s’imaginer vivre en son sein. A noter que ceux-ci peuvent également demander à ce que leurs meubles soient insérés virtuellement dans le décor, histoire de leur donner l'impression d'être déjà installés dans leurs nouvelles pénates.  

La géocalisation

De manière générale, quelqu’un qui sera intéressé par votre bien aura le souhait de pouvoir le situer géographiquement.

En dessous de votre annonce, glissez donc une carte qui géocalisera votre domicile. Vous n’êtes pas dans l’obligation de communiquer votre adresse exacte, c’est même déconseillé (afin que personne de puisse se rendre chez vous avant d’avoir pris contact avec vous), mais indiquez au moins la zone dans laquelle votre logement se situe.

C’est une réelle valeur ajoutée pour un potentiel acquéreur, puisque ça lui permettra de se rendre compte des alentours, et de découvrir ce qui se trouve dans les environs (écoles, commerces, arrêts de bus, etc.).

Entrer directement dans le vif du sujet

Ceux qui prennent le temps de lire votre annonce veulent des éléments précis et concrets… Inutile, donc, de tergiverser !

L’objectif n’est pas d’écrire un roman, venez-en directement aux informations essentielles. Par contre, allez droit au but ne signifie pas mentir. Soyez honnête dans votre description, et ne survendez pas votre habitation. Ainsi, si le quartier est bruyant, ne dites pas qu'elle est située dans un endroit calme.

Misez également sur la précision : si, par exemple, votre bien est à proximité du centre-ville, précisez à combien de minutes (en voiture ou à pied). En étant précis, vous filtrez ainsi de nombreux appels et mails de gens potentiellement intéressés mais qui, au final, ne le seront pas. Si vous proposez une location meublée, veillez également à spécifier les meubles qui sont présents, de manière à ce que le futur locataire sache ce qu’il doit amener avec lui.

Un contenu détaillé et séduisant

Soyons clair : si votre annonce est mal rédigée, vous risquez de passer à côté de potentiels acquéreurs, qui ne prendront pas la peine de vous lire, et donc de vous contacter.

Vous devez donc l’écrire de sorte à ce qu’elle soit agréable à consulter, et en évitant un maximum d’employer des termes trop techniques, de façon à ce qu’elle soit compréhensible.

Sans entrer dans les clichés, c’est avant tout aux femmes que vous devez vous adresser : selon une étude, dans 80% des cas, ce sont elles qui décrochent leur téléphone pour contacter un annonceur. C'est donc chez elles que vous devez susciter l’émotion.

De manière générale, soyez dans la précision, tout en privilégiant les phrases courtes : les gens effectuent la plupart du temps des recherches ciblées, et ne s’intéressent qu’aux annonces contenant des détails. Face à une pléiade d’éléments, les internautes seront d’ailleurs plus susceptibles de vous contacter. 

Bien choisir le titre de son annonce est important : il doit contenir le type d’offre (vente, location,…) ; le type de bien (maison, appartement, studio,…) ; le nombre de pièces disponibles ; et la localisation.

Pour le corps de l’annonce, partez d’une description générale pour ensuite l'affiner au fur et à mesure, de façon à la clôturer par quelques détails secondaires (présence d’une piscine, de matériaux de qualité, de chauffage au sol, etc.). N’oubliez pas de les mentionner car ce sont eux qui justifieront le montant que vous allez réclamer. 

Afin d’être contacté, n’oubliez pas, bien évidemment, d’ajouter votre numéro de téléphone et une adresse mail, car certaines personnes préfèrent passer par ce biais.

Une orthographe irréprochable

Votre annonce doit être rédigée correctement : pour certaines personnes, un texte truffé de fautes est rédhibitoire. Vous pourriez donc faire fuir de potentiels acheteurs ou locataires à cause de quelques erreurs. Pour que votre annonce soit parfaite, n’hésitez donc pas à la faire relire par une ou plusieurs connaissances.

Ce sont des conseils basiques, mais pensez à espacer votre prose, elle ne doit pas être composée d’un seul et unique bloc. Aller aussi souvent que nécessaire à la ligne, et évitez d’utiliser des points d’exclamation à chaque fin de phrase. Veillez également à ne pas rédiger l’ensemble de votre texte en lettre CAPITALE : ça pique les yeux et cela peut donner une impression d’agressivité.

Enfin, zappez les abréviations : ainsi, écrivez 3 pièces et pas 3p, ou salle de bain et non SDB. C’est plus harmonieux, et vous verrez par après que ça a toute son importance si vous souhaitez être bien référencé sur Google.

Penser SEO

SE quoi ? Search engine optimization, ou le référencement naturel. En respectant certaines règles, vous pourrez ainsi gagner en visibilité sur les moteurs de recherche, ce qui est donc un moyen de toucher un nombre plus important de visiteurs. Ce n’est pas obligatoire, surtout que cela demande du temps, mais c'est vivement conseillé.

Pour que ça fonctionne, vous allez devoir travailler sur la longueur de votre texte. Google indexe plus facilement les pages qui contiennent plus de 250 mots. Si en écrire autant vous paraît à priori compliqué, ce n’est pas surhumain, d’autant que dans votre annonce, vous allez devoir placer de nombreux détails et de multiples précisions. Pour y parvenir, prenez donc en compte les règles que nous vous avons énoncées ci-dessus.  

Au plus votre annonce contiendra d’éléments, au plus vous remontrez en liste de résultats lorsqu'un internaute effectuera une recherche précise sur un élément présent dans votre bien.

Veillez à ne pas répéter pas à outrance le même mot-clé. Ainsi, si vous vendez une maison, employez des synonymes pour ne pas utiliser un terme identique en permanence. Vous pouvez ainsi remplacer maison par logement, habitation, demeure, domicile, etc.

Les moteurs de recherche ne comprennent pas non plus les abréviations comme 5p : pour une visibilité optimale, mieux vaut donc écrire 5 pièces. 

Si vous placez votre annonce sur différents sites, veillez à modifier le contenu afin d'en éviter sa duplication : gardez à l'esprit qu'il doit être unique ! 

Estimer un prix juste

Décider du montant à réclamer pour une vente ou une location, c’est compliqué ! Heureusement, il existe aujourd’hui des outils destinés à vous venir en aide, et qui permettent d’estimer le prix d’un bien en fonction du mètre carré, de sa situation géographique, et de ses caractéristiques.

Pour le déterminer, vous pouvez également contacter un agent immobilier. En tant qu’expert dans son domaine, il pourra aisément évaluer ce que vaut votre logement. Par contre, ne vous arrêtez pas à un unique professionnel, il est judicieux de faire appel à plusieurs d’entre eux, puis de réaliser une moyenne de leurs propositions.

Dans tous les cas, ne surévaluez pas votre habitation : cela pourrait faire fuir de nombreux potentiels acquéreurs, et la vente ou la location pourrait prendre énormément de temps.

L’annonce adéquate

En résumé, pour une annonce parfaite, vous devez impérativement y inclure les éléments suivants :

Pour vous aider, voici un exemple d’annonce immobilière :

Vente maison 6 pièces à Steinfort

Belle maison individuelle de 90m², dotée d’un grand jardin. Construite en 1998, elle est située dans un quartier paisible.

Cette habitation vous séduira grâce à son salon/salle à manger, une pièce très lumineuse de 27m². Elle s’ouvre sur une vaste cuisine (14m²) toute équipée, depuis laquelle on peut accéder à la terrasse et au jardin situés plein sud.

A l’étage, vous avez deux chambres (13 et 14m²) avec placards intégrés et parquet au sol, ainsi qu’une salle de bain (9m²), un WC indépendant, et un espace bureau.

Une cave et un garage sont également disponibles. Une allée, présente sur le côté droit de la maison, peut également accueillir deux voitures.

Le chauffage au sol (mazout) est présent dans toutes les pièces du bas. Le logement est également équipé d’un système d’alarme. Classe énergie A.

Cette maison 6 pièces de 90m² se situe au centre de Steinfort, dans un quartier calme et à proximité de toutes les commodités (écoles, commerces, arrêts de bus, autoroutes). Des restaurants sont également disponibles à moins de 5 minutes à pieds. 

L’habitation, qui a un fort potentiel, conviendra parfaitement à une famille et est idéale pour un premier achat. 

En poursuivant votre navigation vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus