Search local. Find local.
Article à la une

Quelle musique pour augmenter votre productivité ?

Sonneries de téléphone incessantes, collègues bruyants, bruits d’imprimante,… Pas de doute, vous travaillez en open space ! Tous les salariés évoluant dans ce cadre le savent, l’environnement sonore de ces espaces de travail ouverts n’offre pas toujours, voire rarement, le calme nécessaire à une bonne concentration. La tentation est alors forte d’enfiler casque ou écouteurs pour se couper des nuisances sonores. 

Cependant, la question divise dans les entreprises. Alors, travailler en écoutant de la musique aide-t-il à la concentration ? De nombreuses études se sont penchées sur le sujet ces dernières années et, sans conteste, la réponse est oui ! Concentration, inspiration, motivation, la musique ferait des miracles sur notre productivité

Mais encore faut-il bien la choisir pour ne pas risquer d’obtenir l’effet inverse ! Car toutes les tâches ne se prêtent pas forcément à l’écoute de la même musique, il est donc important d’adapter sa playlist en fonction de l’effet recherché !


La musique au travail : aide à la concentration ou source de distraction ?

Nous vous le disions en introduction, la réponse à cette question est oui ! Écouter de la musique au bureau pour s’isoler des nuisances sonores permet de mieux se concentrer. Et qui dit meilleure concentration, dit aussi productivité augmentée ! 
Pour ceux qui ne nous croiraient pas sur parole (comme votre supérieur hiérarchique), il suffit par exemple de regarder les résultats de l’étude réalisée par deux organismes anglo-saxons de gestion des droits d’auteur : PRS et PRS for Music. En vue de tester leur concentration, ainsi que leur rapidité et leur enthousiasme, les participants à l’étude ont été soumis à des exercices de mathématiques et d’orthographe. Résultats : 88 % des personnes ayant obtenus les meilleurs résultats se trouvent être ceux ayant écouté de la musique lors des tests !          

Idéale dans le cadre de tâches intellectuelles qu’elle rend moins fatigantes, la musique permet aussi de rendre plus attractives les tâches plus répétitives (nous en avons tous !). Côté créativité, écouter de la musique favorise l’ouverture d’esprit tout en diminuant le stress et l’anxiété. De quoi fourmiller de nouvelles idées !         

Enfin, on ne le répètera jamais assez, un salarié heureux est un salarié plus productif ! Or, là encore, la musique a son rôle à jouer puisqu’elle favorise la libération de dopamine, aussi connue sous le nom d’hormone du bonheur. Cette pratique est ainsi excellente pour notre humeur, et donc pour notre efficacité ! 

Mais encore faut-il bien choisir sa musique en fonction du travail à effectuer. Si les goûts personnels entrent évidemment en jeu, ils sont loin d’être le seul facteur de choix !


Quelle musique privilégier au bureau ?

Tous les styles de musique ne se prêtent pas à toutes les tâches. Au-delà de vos goûts personnels, le choix de votre playlist doit s’effectuer en fonction de l’effet recherché et du travail à réaliser.

 
Ainsi, pour une concentration optimale, une tâche de rédaction par exemple, optez de préférence pour une musique neutre, sans trop de changements de rythme. Les musiques purement instrumentales sont idéales pour créer un fond sonore permanent, propice à la concentration.         


Vous pouvez également opter pour des musiques d’ambiance afin de créer un univers sonore calme. Internet regorge de playlists de ce type, vous délivrant en continu le bruit de la mer, de la pluie, de la forêt, du vent,… Il y en a pour tous les goûts ! Pour une panne d’inspiration, en revanche, ou une tâche créative, optez plutôt pour une ambiance électro aux sonorités planantes. Une playlist de balades trip-hop est par exemple toute indiquée. En revanche, ne lancez pas votre playlist favorite, au risque de passer votre temps à fredonner plutôt qu’à trouver l’inspiration !


Écouter sa musique préférée en travaillant, ça marche ?

Il est forcément tentant d’écouter votre musique préférée, celle qui vous fait battre du pied et vous trémousser sur votre siège. Si elle aide sans doute à retrouver votre enthousiasme, côté productivité en revanche, le compte n’y est pas ! De façon générale, il est prouvé que les musiques contenant des paroles nuisent à la concentration. Votre cerveau aura en effet tendance à se focaliser sur le déchiffrage de ces paroles, même dans le cas d’une langue qui vous est inconnue. 

Gardez votre best of des hits du moment pour le début de journée ou après votre pause, pour retrouver toute votre motivation. À la limite, lancez-la pour effectuer des tâches répétitives, un brin lassant, mais simple. Pour une recherche iconographique c’est oui, pour la relecture d’un contrat c’est non !

 

Musique au bureau : tout est une question de volume

Cela peut paraître évident mais mérite d’être dit : évitez de mettre la musique à fond ! C’est non seulement très mauvais pour votre système auditif, mais cela peut également occasionner quelques problèmes de voisinages bien compréhensibles. 
Il s’agit également de rester à l’écoute de l’activité de l’open space, rien de plus énervant que d’appeler un collègue 100 fois avant de le voir tourner la tête. Privilégiez un volume faible, suffisant pour vous couper des bruits les plus dérangeants, mais ne vous isolant pas totalement
L’open space est aussi un espace d’échanges et de vie !                        

 

Où trouver une playlist adaptée pour travailler ?

Tout d’abord, évitez les radios et les plateformes musicales gratuites qui entrecoupent chaque morceau de publicités. Chaque spot est en effet l’occasion de se déconcentrer. Et quand on sait qu’il faut en moyenne 20 min à un être humain pour se reconcentrer, mieux vaut éviter !      


Privilégiez une playlist personnelle, de préférence stockée sur une clé USB plutôt que sur votre ordinateur de travail. Autre possibilité, abonnez-vous à une plateforme de musique en streaming, l’abonnement supprimant les publicités (comptez entre 5 et 10 €/mois). Ces plateformes proposent de plus des playlists toutes faites, classées par thème : zen, classique, jazz, ambiance, etc. Vous trouverez forcément celle qui vous convient !  


Pour finir, n’oubliez pas que la musique au travail doit rester un outil de productivité et non se transformer en une énième distraction. Tout devrait alors bien se passer avec votre supérieur !


Cet article peut aussi vous intéresser >> 7 astuces pour mieux gérer son temps au travail
 

En poursuivant votre navigation vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus