Search local. Find local.
Article à la une

Les bonnes questions à se poser avant d’adopter un animal

Adopter un animal doit être précédé d’un long questionnement : la démarche est lourde de conséquences et ne doit pas être prise à la légère, simplement pour satisfaire aux caprices d’un enfant par exemple. Afin de parfaitement réussir l’accueil d’un nouveau compagnon à 4 pattes au sein de votre foyer, quelques précieux conseils sont à retenir.

Avant de se lancer

Avant de vous engager dans la voie de l'adoption, vous devez vous interroger longuement pour être certain de ne pas regretter votre choix au bout de quelques mois. En effet, un chat ou un chien n’est pas qu’une adorable boule de poils qu’on aura plaisir à câliner à longueur de journée. C’est avant tout un être vivant, avec un caractère et des besoins particuliers, qui pourra vivre à vos côtés pendant près de 15 ans.

Faites le point sur votre budget et sur votre capacité à pouvoir assumer les frais inhérents à la possession d’un animal (nourriture, vaccins, stérilisation, identification, frais vétérinaires imprévus qui peuvent très vite devenir exorbitants…). Vous devez également penser à ce que vous allez faire de votre animal pendant les vacances. Malheureusement, beaucoup de nos compagnons sont victimes d’abandon pendant les congés car leurs maîtres n’ont pas anticipé cette situation. Si on ne peut pas partir avec son animal, des solutions de garde existent, mais elles représentent un coût financier à prendre en compte.

Si vous travaillez toute la journée, préférez peut-être la compagnie d’un chat à celle d’un chien. Les félins supportent mieux la solitude et ont moins besoin d’attention que les canidés, surtout pendant leurs premiers mois de vie. Vous devez donc estimer le temps que vous aurez à consacrer à votre animal afin que celui-ci ne souffre pas de vos absences.

Choisissez également votre animal en fonction de votre type d’habitation. Un gros chien dans un petit appartement sera malheureux, car il manquera d’espace. Pensez au bien-être de votre futur animal avant tout, afin que la cohabitation se passe le mieux possible.

Où adopter ?

Que ce soit chez des éleveurs professionnels, par l’intermédiaire de particuliers ou au sein des diverses associations de protection animale, des animaux attachants vous attendent.

Si cette dernière option vous tente, sachez que de nombreuses structures luxembourgeoises proposent toute l'année des chiens et chats à l'adoption, abandonnés ou maltraités par leurs propriétaires : l'Association Luxembourgoise pour la Protection des Animaux (ALPA), l'Asile pour animaux de Dudelange, l'Asile pour animaux de Gasperich... Des compagnons de tous âges et de toutes races y recherchent de nouvelles familles.

Adopter dans ce type de structures permet de réaliser une double bonne action : l’animal que vous aurez choisi étant sauvé du refuge, il libère par la même occasion une place pour un nouveau congénère. Afin de garantir des adoptions pérennes, il est généralement demandé aux adoptants de fournir certaines pièces justificatives et de s'acquitter d’une participation financière permettant d’accueillir un animal identifié, stérilisé et vacciné.

Des visites post-adoptions sont parfois organisées pour s’assurer du bien-être de l’animal au sein de sa nouvelle famille.

A lire aussi :

>>> Adopter un chiot ou un chien adulte ?

Retrouvez tous nos guides pratiques animaux

Publié le 10 octobre 2018.

En poursuivant votre navigation vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus