Search local. Find local.
Aufmacher

Tout ce qu'il faut savoir avant d'acheter un monte-escaliers

Solution indispensable pour les personnes âgées et celles à mobilité réduite, le monte-escaliers permet de rester chez soi sans apporter de réels changements à son habitat. Mais pour quel type de monte-escaliers porter son choix ? De grands travaux sont-ils indispensables pour en installer un ? Voici quelques éléments de réponses !

Un monte-escaliers, c’est pour qui ?

Pour les personnes qui éprouvent des difficultés à se déplacer et qui souhaitent, malgré tout, rester à leur domicile plutôt que de partir vivre en maison de retraite ou de soins.  

L’installation d’un monte-escaliers permet donc, pour toute personne souhaitant rester chez elle, d’éviter de devoir effectuer un réaménagement complet de leur logement, en déplaçant leurs pièces des étages supérieurs (chambre, salle de bain, toilettes, etc.) vers le rez-de-chaussée de la maison.

Plusieurs critères à prendre en compte

Un monte-escaliers ne se choisit pas sur un coup de tête. Ainsi, avant de songer à une probable installation, des contraintes fonctionnelles et techniques sont à étudier.

Le fonctionnement d’un monte-escaliers

L’utilisation d’un monte-escaliers est relativement simple : il suffit à la personne de s’installer dans le fauteuil et d’en actionner la commande. Cela lui permet de rejoindre l’autre extrémité de l’escalier.

Cette facilité d’utilisation est rendue possible grâce aux éléments qui constituent le monte-escaliers : un bloc moteur électrique, un ou plusieurs rails, et bien évidemment un fauteuil.

Deux types de monte-escaliers

Lorsqu’une personne souhaite s’équiper d’un fauteuil, deux options sont possibles. Elles ne dépendent pas de ce que le futur utilisateur souhaite, mais bien de la manière dont est configurée son habitation.

Ainsi, si la cage d’escalier à aménager est parfaitement droite (la première et la dernière marche sont dans le même alignement), c’est un monte-escaliers droit qui sera installé. Par contre, si la cage d’escalier possède un virage, le choix se tournera vers un monte-escaliers courbe.

Le type d’installation se répercute sur le prix et la durée d’installation : un monte-escaliers courbe coûtera plus cher, et prendra plus de temps à être posé.

Sécurité et ergonomie

Lorsqu’un obstacle se trouve en travers du chemin emprunté par le monte-escaliers, ce dernier s’arrête de manière systématique, grâce à des capteurs de sécurité intégrés à l’installation.

Les risques de chute sont également fortement limités puisque la vitesse à laquelle le monte-escaliers se déplace est programmée pour éviter les à-coups brutaux. Le plus souvent, une ceinture de sécurité est également disponible afin de s’attacher et de se déplacer en toute sécurité.

Côté ergonomie, les sièges sont conçus de manière à ce que les personnes qui y prennent place soient installées du mieux possible : pour se faire, les constructeurs proposent généralement des modèles avec de larges accoudoirs et un dossier enveloppant, en tissu ou en cuir.

Le prix d’un monte-escaliers

Le coût de l’installation d’un monte-escaliers varie en fonction du type de système choisi et des options ajoutées. Des fauteuils sont donc disponibles dans une large gamme de prix : il est possible de s’équiper avec 3.000 euros, même si le montant final peut grimper jusque 15.000 euros.  

Où acheter un monte-escaliers ?

Pour être certain d’opter pour le monte-escaliers le plus adapté à vos besoins, orientez-vous vers un professionnel du secteur.

Une visite gratuite et sans engagement peut être envisagée, afin de recevoir un devis.  

Cet article a été réalisé en partenariat avec Legrand Monte Escaliers 

Wenn Sie diese Seite weiter benutzen, stimmen Sie der Verwendung von Cookies für mehr Benutzerfreundlichkeit zu. Weitere Informationen